Ils ont fait la renommée de Gondrin

 

LE PARC et le BASSIN

 

 

 A l'origine du bassin ...............

 

 

En 1612, Paule de Bellegarde fait appeler Audibert Cousteau pour faire son jardin qui devint par la suite les promenades. Monsieur Mabhille fut chargé d’aplanir ce terrain. Le jardin comprenait trois rangs de tilleuls séparés par une espalière formée de plants de houx, de buis, de rosiers et de genevriers. Le jardinier fit trois allées bordées l’une d’épine blanche, l’autre de cyprès et la troisième d’aubépines. Il traça deux allées à l’ouest et planta des pins un peu partout.

 

Autour du lac le jardinier planta du houx et des rosiers. Au milieu du lac se trouvait une île avec une tonnelle de clématites.

 

                                                                                 --- oooOooo ---

 

 Le bassin de nos jours : un parc de loisirs ...

 

 

 

--- oooOooo ---

 

 

 
 
... les débuts de la piscine ...
 
 
--- oooOooo ---
 

 

.... c'était l'époque de l'affermage, des carpes et des tanches ....

.... c'était encore l'esprit du parc de Paule de Bellegarde ...

 

 

 

Le bassin, tel qu’il apparait sur la photo du dessus, a fait l’objet d’un affermage, durant  de nombreuses années.

Dans les archives municipales nous avons retrouvé quelques délibérations et procès-verbaux le concernant.

 

Le 6 avril 1840 bail à ferme passé devant Maître Joseph Martin Corne.

 

André Joseph Soulès Lassalle, maire de la commune de G. expose qu’en vertu d’une délibération du conseil municipal du 12 décembre dernier, dûment approuvée,  qu’il fit publier et afficher le 19 du mois de janvier dernier à la mairie de G., il doit procéder à l’adjudication du bail à ferme du bassin, appartenant à la commune, situé « au padouen », d’après les conditions du cahier des charges du 22 décembre précédent, approuvé le 10 janvier suivant par le Préfet du Gers.

 

1°/ l’adjudicataire sera tenu d’appoissonner le bassin dans le cas où il ne le serait pas suffisamment

2°/ le bassin sera affermé pour 6ans à partir du dernier de janvier 1840

3°/ la mise à prix est fixée à la somme de 100 francs par an

4°/ le prix de l’adjudication sera payé entre les mains du recouvreur municipal de la commune de 3 en 3 mois à partir du jour de l’adjudication

5°/ les enchères seront de 5francs au moins

6°/ l’adjudicataire sera libre de faire la pêche du dit bassin avec les filets, traverses ou travails qui lui conviendront ; il ne pourra sous aucun prétexte que ce fut, vider le bassin pour en faire la pêche

Il ne le pourra non plus dans le cas où les chaleurs seraient en longueur et que l’eau deviendrait très rare pour pêcher …. (reste difficile à déchiffrer)

7°/ l’adjudicataire fournira bonne et valable caution et en outre sera tenu de payer pour frais de criée et bougies une somme de 2francs et autres frais nécessaires à la dite adjudication, tels qu’actes notariés, enregistrements…..

8°/l’adjudication se fera à l’extinction des feux.

 

…. qu’après avoir fait lecture du dit cahier des charges aux personnes venues pour enchérir ….

… adjudication pour une mise à prix de 100francs

… plusieurs bougies furent successivement allumées pendant la durée desquelles enchérirent, à savoir :

 

  • le sieur Cardeilhac, boucher, à 105fr
  • le sieur Corne Brena, cordonnie, à 110fr
  • le sieur Théodore Duputs, propriétaire, à 115fr
  • le dit sieur Brena à 120fr
  • le sieur Boutan, boulanger,  à 135fr
  • le dit sieur Brena à 145fr
  • le dit sieur Boutan à 150fr

 

… après cette dernière enchère, deux feux successivement allumés s’éteignirent sans nouvelle enchère

… en conséquence, ledit sieur Soulès, maire…..

… déclare le sieur Jean-Baptiste Boutan, boulanger, domicilié de la ville de G. fermier du dit bassin pour 6 annnées, à partir du 1er janvier 1840 pour le prix de 150fr aux conditions, charges etc etc…

 

… en conséquence, M.Soulès requiert le dit notaire soussigné de rédiger l’acte….

… le dit sieur Boutan reconnait et accepte …… et fournit pour caution le sieur Jean Duputs, fils, propriétaire…..

 

… en présence des témoins Joeph Adrien Gardère, propriétaire et Gérôme Renaud, pharmacien, tous deux de Gondrin.

 

… témoins et autres, ont tous signé….

 


 

 

LE VELODROME

 


 

Figure emblématique de Gondrin pendant près de 70 ans, le vélodrome reste encore présent dans les mémoires gondrinoises ; peut-être parce qu'il reste aussi synonyme de fête puisqu'il n'était utilisé que lors des fêtes du 15 août.

Mais quel engouement !

Un peu comme le Tour de France d'après guerre, au succès toujours croissant, les gens venaient de loin, et en grand nombre, pour assister aux courses cyclistes de Gondrin. Le comité organisateur, composé de commerçants et artisans gondrinois eut à gérer une situation de plus en plus complexe.

 

Arrêté municipal de stationnement des véhicules pendant la journée du 15.08.1932

 

Nous Maire de la commune de Gondrin,

Vu la loi du 05.04.1884 art.97

Art.1°/le stationnement des véhicules est interdit sur toutes les voies publiques de Gondrin, pendant la journée du 15.08.1932

Art.2°/le foirail est désigné comme emplacement des dits véhicules ; l’entrée se fera du côté nord et la sortie du côté midi par le chemin de Riquet

Art.3°/le commissaire de police, la gendarmerie, le garde-champêtre, tous chargés de l’exécution du présent arrêté.

Signé le Maire de Gondrin.

 

 

 

 

 

 


 

      

LE COUVENT des Ursulines

 

 

 

… Plus l’église, cimetière, maison et enclos des dames religieuses Sainte Ursule de Gondrin, confronte du levant chemin royal, midy et couchant terre des dites dames, nord chemin public ;  contenant cinq concades, une pugnère un escat.

 

Parler et présenter le Couvent, c’est un très long travail de dépoussièrage d’archives. Et ces dernières ne manquent pas.

 

 

 

L'acte de fondation du couvent des religieuses, dont nous allons nous efforcer de retracer l'Histoire, a été reçu en date du 13 novembre 1629, par Maître Poentis, notaire à Gondrin ...... 

 

 

  

                                                           .... la façade nord ......

 

    

 

Impressionnant par ses dimensions, ses deux étages et combles ?  ses deux tours, son architecture austère et sa façade aux nombreuses fenêtres sobrement alignées

 

 

 



Réagir


CAPTCHA


Calendrier
« Septembre 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930
Galerie photos

Le lavoir de La Gouttère

Dons
Newsletter

En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de Association BELLE-GARDE Gondrin Gers