Le petit patrimoine

  Fours à pain - Fours à chaux - Carrières et sablières - Moulins - Cabanes rurales - Pigeonniers - Soues à cochon - Etables et écuries -


En attendant le développement de tous ces éléments du patrimoine rural de Gondrin, voici un poulailler d'architecture traditionnelle
.
 
à Pellesserre

    
 
" au Chrestias "
 
    Chemin de Lagardère
 

La cabane de Lian

 

Lorsque vous randonnez autour de Gondrin, vous rencontrerez peut-être, en bordure des champs ou des vignobles, les dernières cabanes, petites maisons de pierre qui abritaient soit les laboureurs et leurs bêtes de trait, soit les vignerons.

C'est là qu'ils se réfugiaient si le temps venait à se gâter, qu'ils mangeaient leur casse-croûte tout en faisant une pause bien accueillie, car les journées étaient longues et les travaux souvent pénibles. Elles ne sont plus utilisées depuis plus de soixante ans et souvent délaissées, mais restent le témoin de la vie de nos anciens et font partie de notre petit patrimoine.

 

Belle Garde a restauré celle de Lian. Située sur la route qui va de Peyruc vers l'Osse en passant par le Bouscaet Mougnon, elle appartient à un propriétaire privé qui a donné son autorisation pour sa restauration.

 

 

 

les images

 

 


 

Four à chaux


L'embellissement du château, la création des jardins ceints de murailles et ballustres, les travaux de consolidation des ouvrages, la réalisation des couvents ordonnés par Paule de Bellegarde à Gondrin dès 1612, commandés à Audibert Cousteau, ont nécessité de très grandes quantités de matériaux.

Les pierres provenaient des "perrières de Peyruc, Jouau et Coulom", le sable et la chaux étaient fournis par A. Cousteau.

C'est certainement à cette époque que le four à chaux a été construit.

 

Plus moderne, une photo de celui de "Riquet", avant sa transformation par son nouveau propriétaire.

 

.

 

 


 Moulin à vent

 

 

 

Bien que situé à 180 m d'altitude, avec des collines sur toute l'aire de la commune, nous n'avons dénombré que trois moulins à vent : celui de Polignac et ceux du village, route de Courrensan. Aujourd'hui, Polignac est une ruine. Il n'en reste plus qu'un seul, près du stade, transformé en habitation.

 

 

.       

                     à Polignac                                Rte de Courrensan

 

*Le 30.07.1839

Le moulin à vent de M.Lapeyrère Etienne à Polignac, a été construit :

1° n°722 section C « au Moulin » 2ème classe, revenus 24francs.

2° pâtus sur lequel le moulin a été bâti n°722 section C « au Moulin » 3ares, 20centiares, 1ère classe, revenus 77 centimes.

 

Revenu imposable d’après la matrice cadastrale 96francs.

 

(archives communales lettre n°75 adressé à M.le Contrôleur)

 

 

*Le 15.05.1840 Acte n°180 par devant Joseph Martin Corne notaire à la résidence de Gondrin

Dame Suzanne Sengés, vend à la commune de Gondrin deux portions de terrain, nature vignes, à prendre dans la vigne dite « du Moulin à vent », situées dans la commune de Gondrin, nécessaires et indispensables pour la rectification du chemin de grande communication de Vic-Fezensac à Montréal.

 

*Le 31.12.1852 acte n°245 par devant Maître Joseph Martin Corne ….

André Brannenx, agissant en son nom et celui de son épouse M-Célina Daste, vend au sieur Jean Ducos, meunier à Cavagnan, un moulin à vent avec le patus en dépendant situé dans la commune de Gondrin au lieu-dit « au Moulin à vent » et contigu au patus et autre moulin à vent propriété dudit Ducos ; tenant par corps, du levant à la vigne de Lagarde, du midi, à patus du moulin à vent de l’acquéreur, du couchant à chemin de service et du nord aussi à chemin ; montant de la vente : 2 500francs.

 

 


 

 

 

 


Réagir


CAPTCHA


Calendrier
« Septembre 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930
Dons
Newsletter

En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de Association BELLE-GARDE Gondrin Gers