Illustres gondrinois

 

Paule de Bellegarde restera la gondrinoise bienfaîtrice de notre village, celle dont l'oeuvre se perpétue encore aujourd'hui.

Mais d'autres gondrinois ont aussi marqué leur époque de par leur compétence et leurs valeurs humaines.

 


Ludovic Pierre Mazeret

 

 

C'est certainement lors de sa carrière d'instituteur à Gondrin, que  Ludovic P. Mazeret  s'est intéressé à l'histoire de notre village et plus particulièrement aux travaux d'embellissement réalisés par Paule de Bellegarde.

De ses nombreux écrits, le document qu'il a écrit et intitulé " les Artistes de passage à Gondrin" qui relate cette période de notre histoire est une précieuse source d'informations.  Il a été publié dans le bulletin de la S.A.G.du Gers en 1926 et fait partie de nos publications.

 

Alain GEAY, archiviste de Condom, invité par Belle Garde, est venu en 2009 faire une conférence sur cet illustre condomois.

 


André PIC


                   


André Pic est né à Gondrin le 13 janvier 1910 . 

Il est décédé en 1958 et a été inhumé dans le cimetière de Gondrin..
 

 

Ses contemporains, ses amis, disaient de lui qu'il était un grand rêveur. Professeur agrégé d'Espagnol, André Pic a principalement vécu à Bayonne.

Il n'a jamais réuni ses poèmes qui restent épars en revues.

Il a laissé une oeuvre considérable de critique littéraire.

 

A Gondrin, il a vécu son enfance dans la maison de ses grands parents en face de la Croix du carrefour de la route de Courrensan, facilement reconnaissable avec son tympan original et ses volets bleu clair. Sur le côté droit du mur de façade, la plaque apposée en sa mémoire par l'Escola Gaston Febus.

 


 

Maurice Aydalot

                  

 

 

Maurice Aydalot, haut magistrat, né à Gondrin le 22 juin 1905, n'a jamais oublié son enfance gondrinoise, comme il l'a si bien relaté dans son livre autobiographique.

Il a publié plusieurs ouvrages sur le droit ou préfacé ceux de nombreux juristes.

Ses fonctions l'ont également conduit à présider la "commission de sélection du Festival de Cannes" de 1967 à 1975. 

  


 

Peire GODOLIN ou Pierre GOUDELIN

1580-1649

 

Célèbre poète gascon, dont le grand père est né à GONDRIN.

Gloire toulousaine dont on retrouve la statue dans la salle des Illustres du Capitole (oeuvre d'A.Carles né à Gimont) ou, comme ci-dessous, sur la place Wilson.

 

 

"Du côté paternel, la famille du célèbre poète est originaire de Roques. Son grand-père Bernard naquit vers 1510 à Gondrin et fut envoyé tout jeune à Toulouse, dans un collège que fréquentaient plusieurs gascons, ses compatriotes. Devenu maître chirurgien, il se maria à Toulouse et l'un de ses enfants, Raymond, devenu "chirurgien barbier" sera le père de notre poète. Raymond grossit de beaucoup son patrimoine et comme Bernard il sera enseveli au couvent des Carmes de Toulouse, dans la chapelle dédiée à Notre-Dame d'Espérance, où sera aussi enseveli Pierre Goudelin".

 

Source : Revue des Pyrénées 1898, bulletin de la société archéologique du midi de la France .     -    Photo : Wikipedia

.


 

 



Réagir


CAPTCHA


Calendrier
« Septembre 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930
Galerie photos

Le lavoir de La Gouttère

Dons
Newsletter

En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de Association BELLE-GARDE Gondrin Gers